+33 (0)4 74 84 22 54

Historique de la société

La société SNEP a été fondée en 1966 par Georges Blain qui voulut se lancer dans le secteur de la signalétique. C’est depuis l’atelier situé au rez-de-chaussée de la maison familiale que les premières enseignes virent le jour, principalement réalisées en thermoformage.

Principe du thermoformage : à partir d’un matériau en plaque, principalement en plastique, qu’on chauffe afin de le ramollir et de lui donner la forme souhaitée à l’aide d’un moule. Cette pièce prendra son aspect définitif après son refroidissement.

1968, année des Jeux olympiques d’hiver à Grenoble. La SNEP est référencée et doit produire une quantité colossale au vu de sa capacité de fabrication. Afin de tenir ses engagements la société triple son effectif. Grâce à ce marché, elle devient rentable et commence à se faire un nom dans le milieu de la signalétique.

1973, la société SNEP rachète la CIV, Compagnie Industrielle du Vercors. Celle-ci est équipée de plus grandes presses à thermoformer, ce qui permettra de décrocher des marchés d’ampleur comme KIS, Philips, Codec…

1975, La CIV est rapatriée en à Chanas afin de rationaliser les coûts et fait partie intégrante du fonctionnement SNEP.

1982, Georges Blain fort de son expérience en thermoformage, décide de sa propre initiative de présenter un véhicule à la société Arola qui est l’un des premiers constructeurs de voiturettes. La particularité de ce prototype réside dans la carrosserie thermoformée et moussée. Cet exemplaire intégralement réalisé chez SNEP apporte quelques améliorations à la version initiale, à savoir un volant à la place d’un guidon et quatre roues au lieu de trois.

1983, Arola est rachetée en par Georges Blain et rebaptisée Aixam. L’année suivante, le premier site d’assemblage de cette nouvelle société voit le jour à Aix les Bains. C’est à cette période que sort la première Aixam diesel dont la fabrication du châssis est réalisée par la SNEP et la carrosserie par la CIV.

1990, la chaîne de fabrication des châssis est déplacée dans de nouveaux ateliers et une nouvelle société voit le jour : Carmetal. C’est à partir de ce moment qu’Aixam, CIV, Carmetal et SNEP deviennent totalement indépendantes. La SNEP gardera tout de même une partie de la fabrication des pièces carrosserie d’Aixam. Depuis, l’activité thermoformage est toujours restée en pointe chez SNEP et nos techniques et compétences se sont sans cesse perfectionnées dans ce domaine.

1996, rachat de la société par Bruno Jacquet qui relança l’activité en identifiant clairement la société comme fabricant de matériel d’identité visuel pour les réseaux nationaux. Dès lors 3 pôles d’activités sont définis, à savoir :

  • Fabrication d’enseignes et gestion de projets de signalétique pour de grands donneurs d’ordres (BNP PARIBAS, Ecole de conduite française, ERAM …)
  • Fabrication d’enseignes en sous-traitance pour des enseignistes ne maîtrisant pas les techniques de thermoformage (Caisse d’Epargne, AXA …)

Sous la direction de Monsieur Jacquet, l’investissement d’un parc informatique pour la gestion financière et la conception sur logiciels 2D a permis à la société d’évoluer vers un fonctionnement plus industriel. La production est dans cette même dynamique, l’achat de nouvelles presses, d’une table à usiner et d’un robot 5 axes sont étroitement liés aux nouveaux marchés

2005, la société est revendue à Emmanuel Delepoulle. L’investissement du parc machine se poursuit toujours dans le but d’accroître notre capacité de production.

Grace à ces différents investissements, la SNEP a pu décrocher des marchés de grande ampleur tel que les Aéroports de Paris (Roissy et Orly). Aménagement de l’aile S4 de Roissy destinée principalement aux Airbus A380.

Un marché avec Renault d’ordre national et international sur leur nouvelle campagne ZE (Zéro Emission).

Depuis 2014, la SNEP est référencée pour l’intégration de la nouvelle signalétique à la Mecque en Arabie Saoudite.

Mars 2017 changement de dirigeant.

Grâce à son évolution, la SNEP fait aujourd’hui partie des leaders nationaux dans le secteur de la signalétique.


Scroll to Top